DISTRIBUTION

Nathan Gabily : comédien, bassiste
Leslie Bouchet : comédienne
Chloé Chevalier : comédienne
Fanny Sintès : comédienne

Scénographie : Camille Riquier
Création Lumières : Cécile Le Bourdonnec

PRÉSENTATION DE LA CIE 

« En 2013, lorsque j’ai créé la compagnie l’Entente Cordiale, je voulais avoir un outil qui me permette de donner à l’écriture une vie plus large que celle que permet l’édition. Parce que ce qui vient après l’écriture, c’est encore de l’écriture : les corps, les voix, les lumières, la musique et les silences. Je voulais pouvoir mettre en scène mes textes de théâtre, et d’autres qui n’étaient pas, a priori, pensés pour le théâtre mais qui pouvaient eux aussi avoir une existence parallèle à celle des livres : être dits, lus, chantés, racontés, joués, être offerts à un public, devenir une présence.

Je voulais aussi pouvoir travailler avec les autres : les comédiens, les créateurs lumière, les scénographes. Transformer ce qui est souvent imaginé (et à raison) comme une pratique solitaire en une aventure de groupe, de compagnie. Je voulais pouvoir expérimenter une écriture qui laisse une place à ce qui ne peut pas être écrit, qui se construit à partir de ça, ou tout autour. Depuis quatre ans maintenant, nous créons des spectacles qui réunissent les acteurs et les différents créateurs d’un projet à l’autre. C’est à la suite d’un de ces projets : Passer par dessus-bord, que j’ai décidé fin 2015 de venir vivre dans les Côtes d’Armor et d’y installer ma compagnie l’Entente Cordiale pour y mener et développer mon travail de compagnie. »                         Alice Zeniter.

Créations de la Compagnie : Un Ours, of cOurse / 2013, L’Homme est la seule erreur de la création / 2015, Passer par-dessus bord / 2015,  Il y a eu de bons moments / 2015, Le Seigneur des porcheries, projet 2018

PRÉSENTATION DU PROJET

Dans le quartier pauvre d’une grande ville américaine frappée par la crise, le père – chômeur longue durée – lutte pour conserver sa maison, hypothéquée à multiples reprises. Ses enfants, Hansel et Gretel se soucient moins de leur ventre vide que des mauvais traitements que leur fait subir leur belle-mère, une femme que la pauvreté a rendu amère et, parfois, cruelle. Celle-ci, incapable d’aimer le petit garçon et la fillette, pousse le père à les abandonner en le persuadant qu’un couple riche ne manquera pas de les adopter et de leur offrir la vie que, eux, ne peuvent pas leur donner. Mais la nuit, Hansel ne dort pas : il écoute les conversations des adultes à travers les nombreux trous de la petite maison et lorsque la belle-mère les emmène en promenade très loin de chez eux, il sème derrière lui de petits cailloux blancs. La seconde fois, il a moins de chance…

Depuis près de dix ans maintenant, Alice Zeniter s’intéresse aux réécritures de textes anciens. Pour le versant adulte, cela a donné son travail universitaire sur les modernisations de tragédies antique ; pour le versant jeune public, une passion pour ce que peuvent nous révéler les contes lorsque nous les relisons à l’aide des outils que la sociologie et la psychologie ont mis à notre disposition.

Comme beaucoup de conte de fées, Hansel et Gretel met en scène le passage de l’enfance à l’âge adulte de manière tout à la fois symbolique et violente (l’abandon, le meurtre de la sorcière, la traversée de la rivière, etc). Alice Zeniter reprend ce texte centré sur un moment charnière pour l’adapter à un temps de basculement et d’incertitudes : la crise économique internationale de 2008.

Publication en déc. 2018 de Hansel et Gretel par Alice Zeniter, Collection « Heyoka jeunesse » aux éditions Actes Sud-Papiers.

CALENDRIER DU PROJET

Juillet 2017 : réunions sur table avec l’équipe artistique
25 avril au 4 mai 2018, résidence CC de la Ville Robert, Pordic (22)
3 au 15 sep. 2018, résidence La Passerelle, Scène nationale, Saint-Brieuc (22)
Automne 2018 : résidence artistique en milieu scolaire à Guingamp → sous réserve
14 au 27 nov. 2018 : résidence, recherche en cours
Générale devant scolaires : 29 nov. 2018
Avant-première devant scolaires : 30 nov. 2018
Création du spectacle: 3 et 4 déc. 2018 à la Passerelle, Scène nationale, Saint-Brieuc (22)

Diffusion 2018/19

>>> Vend 30 nov. Avant Première – Ville Robert – Pordic (22)

3 et 4 DÉC. 2018 CRÉATION LA PASSERELLE – SN Saint-Brieuc (22)
Lund 3 > 14h30
Mar 4 > 10h et 19h30 TP

14 ET 16 DÉC. 2018 THÉÂTRE DU CHAMP AU ROY – GUINGAMP (22)
Ven 14 > 10h et 14H
Dim 16 > 17h TP

18 ET 19 DÉC. 2018 L’ARCHIPEL – FOUESNANT (29)
organisé par Très Tôt Théâtre, dans le cadre des Journées Professionnelles
Mar 18 > 14h30 et 20h30 TP
Merc 19 > 10h

17 ET 18 FÉVRIER 2019 – THÉÂTRE DE VANVES (92)
Dim 17 > 17H TP
Lun 18 > 10H & 14H

7 ET 8 MARS 2019 – LA MAISON DU THÉÂTRE – BREST (29)
Jeu 7 > 14H30
Vend 8 > 14H30 ET 19H30 TP

NOMBRE DE PERSONNES EN TOURNÉE 

6 à 7 personnes en tournée (selon la présence de la metteur en scène et de la personne en charge de la diffusion) / Min. 5 personnes : 4 artistes plateau + 1 éclairagiste/régie

PRODUCTION 

Compagnie L’Entente Cordiale / Saint-Brieuc (22) 

COPRODUCTION

Partenaires confirmés
La Passerelle, Scène nationale, Saint-Brieuc (coprod, accueil en résid. et pré-achats)
Centre Culturel de la Ville Robert , Pordic (coprod., accueil en résid. et pré-achats)
Théâtre du Champ au Roy, Guingamp (copro. accueil  en résidence artistique en milieu scolaire en cours).
Coopérative de Production du réseau ANCRE – Bretagne

Aides et Soutiens
Théâtre de Vanves (pré-achats)
La Philharmonie Paris (pré-achats)

BESOIN D’APPORT COMPLÉMENTAIRES

Montage de production en cours / recherche de coproduction, préachats saison 18/19 (de janvier à juin 2019) / Recherche résidence du 14 nov. au 27 nov. 2018

CONTACTS

Muriel Jugon / Développement Cie L’ENTENTE CORDIALE
06 86 66 41 05 mjugon@wanadoo.fr

SITE INTERNET

cieententecordiale.wixsite.com/site

 

  • Compagnie : L'Entente Cordiale
  • Domaine artistique : théâtre et musique
  • Public : jeune public dès 7 ans
  • Durée : 50 min